Piton-de-la-fournaise-copie-1.jpg

Mardi 29 juillet 2014 2 29 /07 /Juil /2014 13:47

3 minutes de run recon scan smg CPW aujourd'hui à vous montrer, dommage il me restait le chargeur du desert eagle...  

 

 
Ca fait plaisir après ce week end de cheaters...
DrorRusso
Par feeld
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 8 mars 2014 6 08 /03 /Mars /2014 11:59

Poubelle Ligne Paradis #1

Loin du centre-ville de Saint-Pierre, la Ligne Paradis, 7 mars 2014

 

Une bouteille de soda à moitié pleine, la poubelle publique est pleine à dégueuler. Il fait très chaud à La Réunion, c'est l'été, alors autant se sucrer la gueule histoire d'avoir encore plus soif. Je passe régulièrement devant, à l'entrée de la Ligne Paradis, un quartier populaire oublié. Elle est toujours comme ça, comme sa voisine d'en face, prête à dégueuler.

 

A lire sur mon blog:  La poubelle de Marla

Par feeld - Publié dans : vivre à la RUN
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 11 février 2014 2 11 /02 /Fév /2014 20:41

[ruN] #1 Quand feeld fait équipe avec la [ruN], célèbre clan gro, rien avoir avec la Réunion. Janvier 2014

[re], le clan réunionnais sur Ghost Recon Online Phantoms qui compte la moitié de mercenaires, histoire de faire connaître notre île dans le monde des gamers. Avec un ping stable rouge qui tourne autour de 230, soit 1/10 de seconde de retard sur les pings verts, on nous traite régulièrement de hackers, c'est qu'on doit être bons! [.re] est ouvert aux joueurs étrangers.

La page facebook clan GRO .re ici

Par feeld
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 31 octobre 2013 4 31 /10 /Oct /2013 18:52

Les requins dans la ville #1

La Réunion. Au lendemain de l'attaque sur un baigneur, les requins entrent dans la ville. Ca se passe à Saint-Pierre, la sous-préfecture dont dépend la commune de l'Etang-Salé. Les médias ont relayé l'information, les murs du sous-préfet ont été symboliquement taggés au pochoir. Blancs, noirs, rouges, verts, mauves..., les requins s'affichent partout, il suffit d'errer dans la ville. Quelques clichés ici

 

A lire sur mon blog: Les requins à La Réunion, mythes et réalité

Avis aux touristes: vous pouvez vous baigner sans crainte dans les lagons de La Réunion!

Par feeld - Publié dans : Sharks
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 26 octobre 2013 6 26 /10 /Oct /2013 17:06

requins étang salé #1 26-11-2011

update 30 octobre

La Réunion. Samedi 26 octobre vers 16h30, un bodysurfeur selon la Préfecture, un baigneur donc, a eu la jambe sectionnée par un requin. L'attaque s'est passée à l'Etang-Salé aux abords de la Ravine Mula sur le spot du "Tournant". Selon *Imazpress, l'homme d'une vingtaine d'années, habitant de la commune, a été chargé alors qu'il se trouvait à une quinzaine de mètres du bord. 

Samedi, la Préfecture avait dans son communiqué précisé qu'il s'agissait d'un bodyboarder, alors que le maire de la commune et des témoins parlaient d'un simple baigneur sans planche. Le communiqué a été rectifié, mais un peu tard, la dépêche de l'AFP était déjà en ligne...

Attaque de requin à la ravine MulaCommuniqué de la Préfecture ici 


Réputé pour ses spots, l'Etang-Salé avait été épargné par les attaques qui secouent la Réunion depuis 2011. Déjà le 8 juin, un bodysurfeur avait été surpris par la vivacité d'un requin juvénile dans le même secteur.

Pour rappel, la pratique du surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard et la baignade y compris avec palmes, masque et tuba sont interdites dans la bande des 300 mètres sauf dans les lagons et les zones surveillées par arrêté préfectoral jusqu'au 15 février 2014. 

 

A lire sur mon blog: Les requins à La Réunion, mythes et réalité

Avis aux touristes: vous pouvez vous baigner sans crainte dans les lagons de La Réunion!

Par feeld - Publié dans : Sharks
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 17 octobre 2013 4 17 /10 /Oct /2013 22:44

Grand Raid Réunion 2013

La Réunion. Il se dégage une forte odeur de zamal ce soir à Ravine Blanche autour de la fosse aux 2000 raideurs. Normal, il y a du vent, comme souvent à Saint-Pierre, alors le moindre joint troussé parfume l'air. Il est 22 heures, Robert Chicot a prévenu, si le ministre est en retard, le grand départ se fera sans lui. Il paraît que Victorin Lurel a eu une journée mouvementée, enfin c'est ce que dit Robert.

Le peuple est autour de la fosse où sont parqués les raideurs. Il y a la queue aux sanisettes, dans une heure la liberté. L'évènement est retransmis en direct sur Réunion 1ère depuis une grande scène, ça parle Grand Raid sur le plateau, mais côté musiciens, apparemment ils avaient un peu prévu, mais pas trop. Plus loin en dehors du parc, il y a des sportifs qui fument en cachette sur la plage. Une dernière, j'imagine avant de rentrer dans la fosse.

Il est un peu plus de 22h00, le ministre arrive, entouré par le préfet Jean-Luc Marx et le maire de Saint-Pierre. Victorin Lurel est à l'heure, peut-être même en avance. L'accueil du ministre est plus qu'improvisé, à un moment je me suis même demandé si Chicot ne l'avait pas oublié. Par contre ce fut une ovation pour Michel Fontaine, clientélisme oblige. J'ai eu une soudaine envie de le huer, il a été condamné récemment pour détournement d'argent public et favoritisme, mais les regards des nervis sur la foule m'en ont dissuadé.

Je ne sais pas si le Roi est déjà arrivé, je n'ai pas l'impression alors je fais le tour et soudain Kilian Jornet arrive au pas de course encadré par sa team pendant que la foule et les raideurs se focalisent sur la grande scène. Il entre dans la fosse par derrière, fait je ne sais quoi, genre un pointage. Personne ne l'a vu arriver. Dans vingt minutes c'est le départ, les raideurs s'avancent et puis comme ils sont impatients d'en finir, ils virent les barrières et s'engouffrent dans le corridor qui mène à la ligne de départ. Kilian Jornet se retrouve seul à l'écart dans la fosse, sans que personne ne s'en préoccupe, chacun pense à sa course et tente de se positionner. Pensant qu'il est en pole position, je commence à suivre le troupeau, puis comme ça bouchonne, je décide de revenir sur mes pas et là je tombe nez à nez avec Kilian qui m'esquive pour passer. Evidemment je n'ai pas pu dégainer ma cam, trop rapide le mec...

Par feeld - Publié dans : Grand Raid
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 octobre 2013 7 06 /10 /Oct /2013 01:08

Vazahabe !

 

Madagascar. Update 20 octobre  

"Nosy Be¹. Be Surprised. Laissez-vous surprendre..." C'est sur ces mots que l'Office du Tourisme de Nosy Be nous invite à "un ensemble d'émotions" dans "l'île de tous les parfums".

Sur la plage d'Ambatoloaka, une odeur de chair humaine et de pneus cramés a embaumé les narines d'une foule spectatrice cette semaine. Jeudi 3 octobre à l'aube, deux vazaha², un Français et un Franco-italien, ont subi un lynchage à mort après la découverte du cadavre d'un enfant rendu par la mer. Un jeune malgache d'origine comorienne, l'oncle de l'enfant, subira le même sort en fin de journée. Des vidéos amateures qui circulent sur le web et vendues dans la rue entre 2 et 4 euros sur place, dévoilent les dernières secondes des deux vazaha  lynchés puis brûlés, enfilés dans un pneu. Une vindicte populaire dit-on sur fond d'affaire de pédophilie, partie d'une rumeur d'un trafic d'organes, alimentée par le mythe du mpaka fo³.

La vindicte populaire est en recrudescence à Madagascar voire courante dans certains territoires même si elle est interdite par la loi. Elle se pratique en particulier dans le sud contre des présumés dahalo, voleurs de zébu ou pas... Mais de mémoire, c'est la première fois que des vazaha sont lynchés publiquement.

 

Les Offices du Tourisme de Madagascar et de Nosy Be communiquent...

Alors, les Offices du Tourisme de Madagascar et de Nosy Be se sont empressés de communiquer pour enrayer la psychose de la chasse aux touristes vazaha. Selon eux, les deux Français sont connus "des locaux depuis plusieurs années et sont présumées être des résidents à Madagascar et non des touristes". Dans un article de TourMag.com, on peut même lire que selon l'O.N.T. de Madagascar, "la foule demeure très clairvoyante sur l'objet de sa vindicte"...  

Communiqué facebook Office Régional du Tourisme de Nosy B

  Communiqué sur le site de l'Office National du Tourisme de Madagascar ici


Dans le communiqué en anglais on y apprend qu'ils sont connus depuis plusieurs mois! Les communiqués de l'O.N.T. de Madagascar sont donc très approximatifs. On peut y lire aussi que "dès le jeudi 04 octobre après-midi, les touristes et la population ont pu circuler normalement dans la ville" (idem en anglais) sauf que le 4 octobre c'était vendredi! Les deux communiqués ont été retoqués depuis, les Français seraient connus depuis plusieurs mois? Le Français, Sébastien était arrivé le 15 septembre, il "n’avait pas pour habitude de se rendre dans l’île. Ce dernier voyage était seulement son second.", le parquet de Bobigny est persuadé de son innoncence. Quant à Roberto, le Franco-italien, il était à Nosy-Be depuis plusieurs mois, cinq apparemment.

Déjà, dans la nuit du 24 juillet dernier, une touriste métropolitaine s'était pris des coups de machette par des voleurs en rentrant dans son bungalow. Aller chercher des informations sur la sécurité à Nosy Be sur le site de l'O.N.T. de Madagascar, c'est un peu comme se renseigner sur la crise requins sur le site de l'Ile de La Réunion Tourisme...

Voilà des communiqués bien rassurants à deux semaines des élections présidentielles malgaches censées sortir Madagascar de quatre ans de Transition...

 

Tourisme à MadagascarUn tableau noir à Anakao. Nosy-Be, première station balnéaire de Madagascar.

 

Des dessous politiques?

La proximité des élections présidentielles est en effet troublante, le premier tour doit se dérouler le vendredi 25 octobre. Qui sont les meneurs de la vindicte? Y a-t-il des dessous politiques, une volonté de faire capoter le processus électoral suite à l'évincement des candidatures des rivaux Ravalomanana et Rajoelina?

Le 9 octobre, on appprend que Joseph Yoland alias Mômy, originaire de Nosy Be, ancien sénateur issu du Tiako i Madagasikara et ancien parlementaire du Conseil Supérieur de la Transition, a été placé en garde à vue la veille dans le cadre de l'enquête sur les lynchages. Propriétaire de la radio Tsiko Meva Ylang à Nosy Be, Joseph Yoland est soupçonné d'être "derrière la révolte qui a conduit au lynchage".

Selon le Général Guy Bobin Randriamaharo, adjoint au Commandant de la Gendarmerie nationale, "son intervention par téléphone, s’apparentant à des incitations au trouble de l'ordre public et à un soulèvement populaire contre les actions des forces de l'ordre."


"Des personnes cherchent à empêcher à tout prix la tenue de l’élection. Ils ont voulu nuire à la réputation de Madagascar et ont réussi. Nous sommes perçus par les autres pays du monde comme barbares avec une justice barbare." Le Général Randriamary, le 10 octobre

 

Inculpé pour incitation au trouble de l’ordre public et incitation à un soulèvement populaire contre les actions des forces de l’ordre, Joseph Yoland a été écroué le 12 octobre ainsi que 13 autres prévenus. 11 sont accusés d'avoir attaqué la gendarmerie, 2 d'avoir participé aux lynchages. Son intervention téléphonique diffusée à deux reprises sur sa radio serait à l'origine de son incarcération.

 

Tout simplement la rumeur et la bêtise?

Du côté de La Gazette de la Grande île, on avait un temps évoqué aussi la rumeur d'un conflit foncier entre européens. Le 20 octobre, on apprend dans la contre-enquête de TF1 sur Sept à Huit, que l'oncle lynché avait un contentieux avec la famille de l'enfant, un conflit foncier. Alors une vindicte populaire aux allures de règlement de comptes?

Il pourrait aussi s'agir d'un simple mouvement spontané dû à un ras-le-bol général face aux autorités dans ce "gigantesque bordel à ciel ouvert où tout est achetable". Une vindicte populaire peut être chauffée par quelques agitateurs politiques, qui a dégénéré après l'attaque de la Gendarmerie d'Hell-Ville et la mort de deux manifestants malgaches. Tout simplement la rumeur et la bêtise alimentées par le mythe du mpaka fo

 


membre du conseil supérieur de la Transition a été
membre du conseil supérieur de la Transition a été
n membre du conseil supérieur de la Transition a été - See more at: http://midi-madagasikara.mg/faits-divers/affaire-nosy-be-un-cst-en-garde-vue#sthash.KBZgbb5e.NUSuk2kU.dpuf
n membre du conseil supérieur de la Transition a été - See more at: http://midi-madagasikara.mg/faits-divers/affaire-nosy-be-un-cst-en-garde-vue#sthash.KBZgbb5e.NUSuk2kU.dpuf
n membre du conseil supérieur de la Transition a été - See more at: http://midi-madagasikara.mg/faits-divers/affaire-nosy-be-un-cst-en-garde-vue#sthash.KBZgbb5e.NUSuk2kU.dpuf
n membre du conseil supérieur de la Transition a été - See more at: http://midi-madagasikara.mg/faits-divers/affaire-nosy-be-un-cst-en-garde-vue#sthash.KBZgbb5e.NUSuk2kU.dpuf
membre du conseil supérieur de la Transition a été

¹ Nosy Be est une île côtière volcanique située dans le Canal du Mozambique au nord-ouest de Madagascar. C'est un des atouts touristiques de la Grande île. Mais au-delà de ses eaux cristallines, l'île est aussi connue pour être un haut lieu du tourisme sexuel. Un reportage de TF1 tourné en 2008, Enquêtes et révélations, Madagascar: enquête sur le scandale du tourisme sexuel français, avait déjà dévoilé la face à peine cachée de Nosy-Be. A ne pas confondre avec Nocibe®.

² vazaha, [vaza]: le Blanc, l'étranger le plus souvent d'origine européenne, Français en particulier.

³ Le mpaka fo est une création éminemment merina, ethnie de Madagascar. Le mpaka fo, espèce de vampire vazaha qui s'alimenterait des coeurs des Malgaches ou les utiliserait à d'autres fins. Le mythe remonterait au XIXe siècle et serait l'expression d'un complexe d'infériorité des paysans merina expliquant la richesse et le pouvoir des Blancs par la sorcellerie. Selon Tradition et démocratie en Afrique: La frontière ambigüe.

Chez les Betsileo, les voleurs d’organes ont une prédilection particulière pour les foies. Le mpaka aty, le voleur de foie, à qui est destiné les organes des enfants est toujours un vazaha ou un riche malgache occidentalisé. Il possède parfois un biby olona affamé, une bête avec un corps de cheval et une tête humaine, qui lui indiquera le moyen de devenir fabuleusement riche. Selon Terrain, revue ethnologique de l'Europe.

Ces fables courent un peu partout à Madagascar. Dans le sud, chez les villageois Tandroy, le paladio est le suceur de sang, le palakate, le mangeur de foie ou de coeur. On nomme celui qui se transforme en homme-cheval dévoreur d'organes, le bobely. Selon Coopérer aujourd'hui n°65.

Par feeld - Publié dans : Madagascar
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 13 septembre 2013 5 13 /09 /Sep /2013 20:53

Risque Requin Saint-Pierre 9 août 2013

 

La crise requin, une opportunité... C'est une des conclusions de la conférence internationale de l'Organisation Mondiale du Tourisme qui s'est tenue à La Réunion les 11 et 12 septembre 2013.

 

« La Réunion est une île qui est presque inconnue. Il ne faut donc pas gaspiller l’opportunité offerte par la crise requin. C’est une opportunité pour parler des richesses marines de l’île. » Simon Anholt, conseiller pour l'image du pays

 

Simon Anholt est un expert en branding territorial, en stratégie d'image pour les villes et les pays. Il considère le territoire comme un produit et propose un conseil pour développer son branding, son image de marque.

Pour l'expert en marketing territorial, il doit y avoir plus de transparence autour du risque requin. D'ici à voir figurer une requin bouledogue sur la page d'accueil du site de l'IRT, l'office de tourisme du Conseil Régional, il y a encore de la marge...

 

La Réunion fait partie depuis 2011 d'un pseudo territoire touristique, Vanilla Islands, un produit improbable, lancé officiellement au salon Top Résa à Paris, que les offices de tourisme de l'Océan Indien souhaitent vendre un jour... sous la forme de packages comme le Maurice-Réunion.

Les îles Vanille regroupent La Réunion, Maurice, Les Seychelles, Mayotte, Madagascar, les Comores et depuis ce 13 septembre 2013, Les Maldives.

 

A lire sur mon blog: Les requins à La Réunion, mythes et réalité

Avis aux touristes: vous pouvez vous baigner sans crainte dans les lagons de La Réunion!

Par feeld - Publié dans : Sharks
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 13 août 2013 2 13 /08 /Août /2013 10:47

La Jetée 13 août 2013

La Réunion. Ce matin, la Police Nationale est intervenue à Saint-Pierre pour faire sortir du spot La Jetée un groupe de free riders. Les jeunes sont convoqués demain matin au commissariat selon un rider rencontré sur place. Il n'y a pas eu de verbalisation, mais une convocation, orale semble-t-il. Mais les policiers ont relevé les plaques d'immatriculation des véhicules...

Alors que deux policiers de la Municipale déambulaient à quelques mètres, un jeune surfeur, lui venu à pied probablement, s'est jeté dans leur dos et a foncé vers le pic sous les yeux des policiers nationaux. Ils ne se jetteront pas à l'eau...

Il n'y a jamais eu d'observations de requins sur ce spot. Un surfeur se serait "fait lever" de sa board par un requin le 23 avril 2013, mais aucun squale n'a été vu, des riders parlent plutôt d'un remou qui aurait entraîné la chute. Les conditions étaient idéales ce matin et les riders expérimentés. Mais quand la loi dit d'arrêter, il faut mieux ne pas chercher à comprendre et obtempérer. Car au lieu de se tapper une amende de 38 euros comme le prévoit l'arrêté préfectoral n°1390 du 26 juillet 2013*, on peut vite se retrouver avec une liste de chefs d'accusation: refus d'obtempérer, délit de fuite, outrage à agent... et se retrouver en GAV!

Les riders de Saint-Pierre ont payé un lourd tribut dans les années 2000 au Pic du diable. Après le décès en 2006 d'un surfeur, une étude fut réalisée, le plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre. Cette étude proposait des moyens de sécurisation de la zone dangereuse. Au final, c'est l'interdiction qui prima et les riders se replièrent sur La Jetée.


Alors que les politiques se disputent la responsabilité* des attaques sur fond de campagne électorale pour les municipales, les policiers nationaux intimident les free riders véhiculés à défaut de les verbaliser, les policiers municipaux ont le dos tourné quand un free rider, un vrai, se jette à l'eau... Situation ubuesque, bienvenue à "CHARC" Island !

 

Panneau Saint-Pierre 13 août 2013Accès au spot La Jetée ce mardi 13 août 2013

 

* Le 26 juillet, la préfecture a décidé jusqu'au 1er octobre l'interdiction de la baignade hors lagons et zones surveillées ainsi que l'interdiction totale du surf et du bodyboard, suite à la décision du tribunal administratif du 19 juillet, saisi par le maire de Saint-Leu, d'enjoindre le préfet « à mettre fin ou à défaut prévenir le plus efficacement possible le risque caractérisé et imminent résultant d’une attaque de requin bouledogue adulte sur le littoral ».

 

Photo d'illustration en tête d'article: Spot La Jetée le mardi 13 août 2013

A lire sur mon blog: Les requins à La Réunion, mythes et réalité

Avis aux touristes: vous pouvez vous baigner sans crainte dans les lagons de La Réunion!

Par feeld - Publié dans : Sharks
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 23 juillet 2013 2 23 /07 /Juil /2013 15:13

Spot Boucan Canot #1

La Réunion. Une note interne de la mairie de Saint-Paul en date du 22 décembre 2008 à destination des maîtres nageurs sauveteurs de la commune a été uploadée ce jour sur le web par un citoyen lanceur d'alerte anonyme. On peut y lire que:

 

 

« Nous (la commune ndlr) avons, à cette occasion, saisi Mr le sous-préfet de Saint-Paul qui nous a répondu que la mise en oeuvre d’un plan d’alerte départemental serait susceptible d’alimenter la psychose du danger requin alors que le risque demeure faible et qu’il appartient au Maire de prendre les mesures adéquates de police des baignades dans sa zone de responsabilité.

Compte tenu de ce qui précède, nous vous informons que nous n’envisageons pas de prendre des mesures permanentes d’information du public face au risque requin.

C’est ainsi qu’en l’absence d’information sur la présence de requin aux abords ou dans une zone de baignade surveillée à un moment donné, votre responsabilité ne saurait être engagée si la flamme verte est hissée. »

 

 

Un protocole municipal d'alerte

Les maîtres nageurs sauveteurs se posaient la question de leur responsabilité professionnelle en cas d'attaque d'un baigneur par un squale dans les zones surveillées. Un protocole d'alerte est détaillé dans cette note à mettre en oeuvre en cas de signalement de requins:

  • drapeau rouge: « Dans l'hypothèse où la présence de squales vous serait signalée par un nageur ou en cas de doute sérieux ou enfin de présence avérée de requins. »
  • drapeau orange: « Dans le cas où l'information nécéssiterait votre confirmation »

 

La note indique également le devoir de pratiquer par suite « des reconnaissances régulières de la zone de baignade au moyen des engins nautiques », de faire « immédiatement part au CROSS, aux sapeurs-pompiers et à la brigade nautique de gendarmerie de vos observations ou témoignages et des mesures prises en la circonstance. »

La note précise enfin: « Passé un délai de 48 heures et en l'absence de nouveau signalement de présence de requins, la flamme verte devra de nouveau être hissée si, bien entendu, les conditions de mer ou autres le permettent. Enfin, l'information du public dans ces situations doit rester particulilèrement mesurée et en aucun cas alarmiste. »

 

Le contexte "historique" de cette note

En 2006 et 2007, deux attaques se produisent à Boucan Canot sur le territoire de la commune de Saint-Paul dans une période d'accalmie depuis 2000. Seulement 7 attaques ont eu lieu entre 2000 et 2008 à la Réunion dont une fatale en 2006 à Saint-Pierre. Une accalmie qui fait suite à une décennie particulièrement meurtrière.

 

Un upload dans le but de destabiliser la mairie de Saint-Paul? Parlons de Saint-Pierre

Le ton du courrier du mystérieux citoyen lanceur d'alerte qui accompagne l'upload de cette note est particulièrement virulent envers l'Etat et la députée-maire de Saint-Paul.

Un citoyen pas si anonymous que ça puisqu'il signe son courrier par cette dernière phrase: « Dont copie à tous les médias, au procureur et à Monsieur Thierry ROBERT »

Entre 2000 et 2006, la ville de Saint-Pierre est frappée par quatre attaques dont trois sur des riders. Aucune autre attaque n'est à déplorer alors dans le reste de l'île.

L'attaque mortelle de 2006 s'est passée à la Pointe du Diable, spot réputé dangereux de Saint-Pierre. Trois attaques y ont été recensées (1988, 2004 et 2006) et le Pic est alors interdit à la pratique des sports nautiques par l'arrêté municipal n°47/PG/96.

 

 

« On dénombre à la Réunion, 1 attaque de requins pour 20 à 25 noyades ; contre 1 attaque pour 1000 noyades aux Etats-Unis. La Réunion comparée à d’autres sites mondiaux, semble statistiquement être une zone à haut risque requin

 

« Force est de constater en 2006, que la Réunion est hautement concernée par le risque requin, et Saint Pierre tout particulièrement. Il est possible de prédire que d’autres attaques de requins surviendront très probablement sans que l’on puisse dire où et quand cela se produira. Il est donc impossible de nier plus longtemps cet état de fait. C’est pourquoi les Réunionnais et les institutions doivent nécessairement apprendre à gérer ce risque. C’est l’objet de la présente ébauche de plan gestion du risque requin. »

 

Plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre, mai 2007

 

Selon le plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre de mai 2007, la ville est alors la commune la plus touchée par les attaques de requins. Cette étude proposait des solutions pour sécuriser les spots et donnait des pistes pour la prévention des attaques (panneaux de signalisation...).

 

JIR du 21 août 2006 Dossier de presse 2006 relatif à l'attaque mortelle du 20 août 2006 à Saint-Pierre

 

Le 23 avril 2013, un surfeur se serait "fait lever" de sa board sur le spot La Jetée devant le port de Saint-Pierre. Un panneau signalant le risque requins a été aussitôt mis en place face au spot mais il a été retiré quelques jours plus tard par la commune...

 

La mairie de Saint-Paul dénonce une manoeuvre politique

Après la publication de cette note interne, la commune a réagi illico et a dénoncé dans une conférence de presse ce soir « une campagne de désinformation en pleine crise requins et à quelques mois des élections municipales ».

 

 

« A l'époque il n'y avait pas eu toutes ces attaques et cette note n'a rien d'exceptionnelle. C'est une note interne, qui reflète le fonctionnement normal des services. Un membre du personnel avait vu des surfeurs dans une eau un peu boueuse et s'était inquiété du danger. C'est de là qu'est partie cette note. Mais je le répète, à l'époque il n'y avait pas tout ce qu'il y a aujourd'hui.

Certaines personnes utilisent cette note pour démolir tout ce qui a été fait depuis.

Depuis 2011, nous sommes la seule commune à avoir vraiment pris en compte le risque requins, en mettant place des actions concrètes pour le faire diminuer. »

 

Un adjoint de la commune de Saint-Paul, source: *Imazpress

 

  « Amnésie collective » ou  politique du déni?

Attaques de requins à la Réunion depuis 1980 #1En 2011: 7 attaques dont 2 mortelles

 

Seulement 7 autres attaques ont été répertoriées avant 1980 dont au moins 5 mortelles: 1975, 1972, 1939, 1913, 1912, 1912, xxxx.


 

En 2012, une publication de la Préfecture expliquait que « le risque requin a toujours été présent à La Réunion » mais que « la longue accalmie de la décennie 2000 » pouvait expliquer « le relatif désintérêt, voire l’amnésie collective, envers les attaques de requins.»

 

Le 9 mai 2013, au lendemain de l'attaque mortelle sur un touriste à Saint-Gilles, on pouvait encore lire sur le site de l'IRT (Ile de la Réunion Tourisme):

 

IRT 9 mai 2013 #1  

Updapte: La pratique du surf et du bodyboard est devenue hors-la-loi par l'arrêté préfectoral n°1390 du 26 juillet 2013 en vigueur jusqu'au 1er octobre 2013. La baignade hors lagons et zones surveillées est également visée par cet arrêté. Les maires des communes litorales de La Réunion procèderont à son affichage en mairie et sur les zones surveilleés, du coup, des panneaux fleurissent un peu partout.

 Panneau Saint-Pierre 9 août 2013Saint-Pierre du côté du Spot des Archers, 9 août 2013

 

Photo d'illustration en tête d'article: Boucan Canot, commune de Saint-Paul

A lire sur mon blog: Les requins à La Réunion, mythes et réalité

Avis aux touristes: vous pouvez vous baigner sans crainte dans les lagons de La Réunion!

Par feeld - Publié dans : Sharks
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Twitter

feeld.fr

  • Flux RSS des articles

Ramallah Underground


www.feeld.fr

Locations of visitors to this page

www.dailymotion/feeld

  10  personne(s) sur ce blog
http://dailymotion.com/feeld

Rechercher

Anakao Express

Babylone Faya Ravine Blanche

Houle australe du 3 août 2011

Fournaise 21 octobre 2010

Grand Raid Réunion 2010

Calais no border

Goodyear Nick Sarko

Amiens sous surveillance, l' Avenue de la Paix le 22/05/09

Amiens 's burning

Leçon de conflictualité avec E. Damas

Réformes abusives pour un avenir incertain

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés