Piton-de-la-fournaise-copie-1.jpg

Dimanche 13 décembre 2009 7 13 /12 /Déc /2009 11:26

update 29 août 2014

En 2009, j'ai commencé la pratique du bodyboard à la Réunion et je me suis naturellement intéressé au risque requin car je savais que le prédateur mythique était présent dans les eaux réunionnaises.

La dernière attaque mortelle datait de 2006 sur un spot à risque, l'avant-dernière de 1999. On surfait à l'Etang-Salé jusqu'au fénoir... Mais aujourd'hui tout a changé. Avec cinq attaques fatales depuis 2011, l'île est devenue un des lieux les plus risqués au monde pour les riders mais aussi les baigneurs.

Le surf et le bodyboard mais aussi la baignade hors lagons et zones surveillées sont devenus hors-la-loi par l'arrêté préfectoral n°1390 du 26 juillet 2013 reconduit le  27 septembre 2013 par le préfet Jean-Luc Marx qui a publié un nouvel arrêté encore plus restrictif, l'arrêté préfectoral n°1821:   

arrêté préfectoral n°1821   L'arrêté préfectoral n°2856 a prolongé ces interdictions jusqu'au 15 septembre 2014

L'arrêté préfectoral n°4299 a prolongé ces interdictions jusqu'au 15 février 2015

 Alors que la Réserve Naturelle Marine créée en 2007 est mise en cause par ses détracteurs, il est intéressant de replonger dans l'histoire des attaques de requins à la Réunion. En 1997, l'Ifremer (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) dans un rapport, resté sans suite, pour un projet d'aménagement d'une aire de baignade protégée en baie de Saint-Paul, écrivait déjà:  

"Avec plus de 10 accidents mortels sur des hommes dus à des attaques de requins en moins de 16 ans, La Réunion est un endroit où les risques de rencontres de requins avec des hommes sont élevés."

 

requins étang salé #1 26-11-2011L'Etang-Salé, le 26 février 2011, un requin de 2 mètres a été signalé la veille

 

Le risque requin à travers l’Histoire:  

 

« Le risque requin a toujours été présent à La Réunion, indissolublement lié à la présence régulière de plusieurs espèces de requins pélagiques ou semi-pélagique (principalement les requins bouledogues et tigres) dans les eaux littorales non protégées par une barrière de corail. Mais sa manifestation n’a jamais été régulière, et la société réunionnaise paraît, a posteriori, s’en être plus ou moins accommodée pendant longtemps.

Durant la décennie 1990, entre 1 et 4 attaques et 1 à 2 décès ont été recensés chaque année. De ce point de vue, si l’année 2011 demeure hors normes en raison du nombre total d’attaques, elle peut cependant être rapprochée d’une année comme 1992 (4 attaques dont 2 mortelles).

En revanche, la décennie 2000 s’est traduite par une longue accalmie (1 décès pendant toute la décennie, en 2006, et plusieurs années sans aucune attaque), pouvant expliquer le relatif désintérêt, voire l’amnésie collective, envers les attaques de requins.

L’année 2011 a été marquée par le brutal retour des attaques de requins dans les eaux bordant La Réunion. Six attaques ont entraîné deux décès et une blessure grave. La concentration de ces attaques dans le temps – moins d’une année – et dans l’espace – les Roches Noires et Boucan Canot, au cœur de la station balnéaire de Saint-Paul –, ainsi que la personnalité des victimes, ont conféré à ces événements tragiques une portée exceptionnelle.»


Préfecture de La Réunion (publication du 2 juillet 2012)

 

 

« Nous (la commune ndlr) avons, à cette occasion, saisi Mr le sous-préfet de Saint-Paul qui nous a répondu que la mise en oeuvre d’un plan d’alerte départemental serait susceptible d’alimenter la psychose du danger requin alors que le risque demeure faible et qu’il appartient au Maire de prendre les mesures adéquates de police des baignades dans sa zone de responsabilité.

Compte tenu de ce qui précède, nous vous informons que nous n’envisageons pas de prendre des mesures permanentes d’information du public face au risque requin.

C’est ainsi qu’en l’absence d’information sur la présence de requin aux abords ou dans une zone de baignade surveillée à un moment donné, votre responsabilité ne saurait être engagée si la flamme verte est hissée. »

 

Note interne de la commune de Saint-Paul de 2008 à destination des maîtres nageurs sauveteurs

 

 

« On dénombre à la Réunion, 1 attaque de requins pour 20 à 25 noyades ; contre 1 attaque pour 1000 noyades aux Etats-Unis. La Réunion comparé à d’autres sites mondiaux, semble statistiquement être une zone à haut risque requin

 

« Force est de constater en 2006, que la Réunion est hautement concernée par le risque requin, et Saint Pierre tout particulièrement. Il est possible de prédire que d’autres attaques de requins surviendront très probablement sans que l’on puisse dire où et quand cela se produira. Il est donc impossible de nier plus longtemps cet état de fait. C’est pourquoi les Réunionnais et les institutions doivent nécessairement apprendre à gérer ce risque. C’est l’objet de la présente ébauche de plan gestion du risque requin. »

 

Plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre, mai 2007

  Attaques de requins à la Réunion depuis 1980 #1Diagramme réalisé au lendemain de l'attaque du 15 juillet 2013. En 2011: 7 attaques dont 2 mortelles

 

Seulement 7 autres attaques ont été répertoriées avant 1980 dont au moins 5 mortelles: 1975, 1972, 1939, 1913, 1912, 1912, xxxx.

 

Inventaire des attaques de requins à la Réunion jusque 2010:

Ce tableau réalisé à partir des données de http://sharkattackfile.info, illustre la série des attaques dans la décennie 1990-1999 et l'accalmie pendant les années 2000 avant la reprise des attaques en série en 2011.  

Selon les données brutes du site, entre 1992 et 1999, les  auraient tué 14 fois.

Entre 2000 et 2010, une seule fois. Les informations en blanc ont été ajoutées à partir d'autres sources.

 

  Date

     Name

  Time

     Area

   Location

  Activity

Injury

/ Species &

Lengh

27-Mar 2010

Olivier

"Schorebreak"

 

Saint-Benoît

Bittern, St. Benedict

Surfing

Minor injuries


04-Jul 2007

Vincent Bouju

14h30

Boucan Canot

 

Body

Boarding

Minor injuries  Thigh & knee

/ 78

27-Aug 2006

URL8

Gérald Préau

18h00

St Gilles les Bains

Les Aigrettes, near Boucan-Canot

Body Boarding

Laceration to Right calf an heel

20-Aug 2006

URL3

Sébastien Émond

11h00

St. Pierre

Pointe du Diable

Surfing

Fatal

00-aug 2006

Unknown

male

 

St. Pierre

Pointe du Diable

Spearfishing

Thigh

/ Bull 50

06-Oct 2004

URL8

Vincent Motais

de Narbonne

16h15

Conservatória District Saint Pierre

P' tit Paris

Body Boarding

Leg severely bitten surgically amputated

01-Oct

2004

URL1

   

 

Boucan Canot

 

Body Boarding

Surfing ?

  Survived

27-Mar 2004

URL2

Rémy Lorion

17h00

18h00

 Saint-Benoît

Spot de la gare 

Surfing

Right thigh bitten

08-Sep 2000

Karim Maan

18h05

St Pierre

Pic du Diable

Surfing

Left arm bitten

/ Tiger 120

11-Apr 1999

URL8

Guy Oudin

10h30

10h00

URL9

Etang Salé-les-Bains

Roche-aux-Oiseaux

Le Gouffre

URL9

Swimming

Fatal

03-Jan 1999

Unknown

 

Saint Leu

Pointe au Sel

Spearfishing

Fatal / Bull

01-Oct 1998

Unknown

male

09h45

Saint Benoît

Embouchure rivière des Marsouins

URL9

Diving

Survived

27-Jan 1998

Philippe Blu

15h00

Grand'Anse

 

Bathing

Fatal

25-Jan 1998

URL2

28-Jan

URL7

URL9

Unknown

15h00

17h00

URL9

Grand'Anse

Petite-île

Swimming

Fatal


00-xxx 1998

Unknown

 

Beaufonds

 

Diving

Fatal

20-Feb 1997

19-Feb

URL9

Laurent Lebon

 

L'Etang-Salé

L'Etang-Salé

Face au

Pont Mula

URL9

 

Hand bitten

03-Jan 1997

Unknown

 

 

 

Swimming

Fatal

03-Jan 1997

David Lonne

 

Saint Leu

Pointe au Sel

Spearfishing

Fatal

/ Bull

10-Jan 1996

01-Jan

URL9

Grégory Bénèche

 

Saint-Paul

Embouchure de l'étang de Saint Paul

Surfing

 

Fatal

/ Tiger 100

16-Sep 1995

URL4

18-Sep
URL3

19-Sep

URL7

URL9

Jerome Pruneaux

13h00


URL9

Saint-Denis

Saint-Denis

Body Boarding

funboard

URL3

windsurfing

URL4

URL9

Fatal

09-Jul 1994

URL2

Unknown

male

13h45


URL9

St. Denis

Barachois

 windsurfing

Fatal

/ Bull 125

15-Apr 1994

Unknown

 

Saint Joseph

Lieu-dit Cayenne

 

Fatal

/ Bull 120

28-Jun 1993

Thierry Mercredi

12h00

 URL2

 

  Body Boarding

Fatal

28-Jun 1992

URL4

Unknown

Thierry Mercredi

14h30

12h00

 URL2

St. Paul

Cap de la Marianne

Surfing

Body Boarding

Fatal

/ Bull

mi-Jun 1992

URL9

 

Unknown

fin d’ après-

 midi

 

St. Paul

 

Diving

Survived

/ Mako

22-May

1992

URL3

Emmanuel

Nativel

 vers  14h30 

 

URL4

 St. Paul

Baie de

St. Paul

 Surfing  Fatal

22-May 1992

URL2 

Emmanuel Nativel

14h00



Saint Joseph

Lieu-dit Cayenne

Chute d'un  jogger 

Fatal

/ Tiger 140

29-Jan 1992

Richard Carnoy

16h30

La Saline-les-Bains

Embouchure de la Ravine-3-Bassins

URL9

Spearfishing

Survived

/ Grey Reef

01-Jul 1991

Alain Curco-Llovéra

17h30

Entre St-Leu et l'Etang Salé (Les Avirons)

Ravine des sables

Surfing

Left arm severed

/ Tiger 136

01-Jul 1990

Alain Curcollova

 

des Sables aux Avirons

Ravine des Sables aux Avirons

Nord de l' Etang-Salé
URL9

 

Survived

05-Mar 1990

Wagner Cataldo-Beugleu

17h45

Sainte Marie

Baie de la Mare

Nouveau port

URL9

Surfing

Survived

/ Bull 120

19-Jul 1989

Bruno Giraud

Dusk

Sainte-Suzanne

Temple

Tamoul

Plage Nord

URL9

Surfing

Fatal

28-Apr 1988

URL6

Jean-Felix Taochyn

17h30

St. Louis

Embouchure de l'étang du Gol

 

Fatal

14-Mar 1988

Frederic Mousseau

18h30

Saint Pierre

Pic du Diable

Surfing

Survived

 fin 1984
URL9

 

fin d’ après-

midi

St. Paul Cap La Houssaye Spearfishing Survived

18-Feb

1984

URL7

   08h00 Le Port Embouchure de la Rivière des Galets Swimming  Fatal

 xx-xxx

1982

URL6

      Rivière Langevin    Survived

30-Nov 1981

Lucien Mercier

Evening

Saint Philippe

Vincendo

Cap Méchant

URL9

Spearfishing

Survived

10-Sep

1981

URL5

   07h00 Saint Pierre Terre Sainte Swimming  Fatal

24-Nov 1980

Jean-Michel Pothin

15h00

Grand'Anse

Petite-Ile

Spearfishing

Bitten twice

/ White 72

10-Sep

1980

URL7

   

 Saint Louis

  Swimming  Fatal

00-xxx 1975

a soldier

 

 

 

 

Fatal

01-Dec 1972

Unknown

 

Saint Philippe

Basse Vallée

Spearfishing

Fatal

00-xxx 1939

Unknown

 

St. Denis

Barachois

Swimming

Fatal

00-xxx 1913

Unknown

 

Saint Denis

Barachois

Swimming

Fatal

00-xxx 1912

Unknown

 

 

 

 

No details

00-xxx 1912

Unknown

male

 

 

 

 

Fatal

00-xxx 0000

Unknown

 

Grand'Anse

Petite-île

Sea Disaster

Survived

 

 

Notes:

L'attaque du 1er octobre 2004 (Boucan Canot) que j'ai ajoutée pourrait être une legende contemporaine.

Il n'y aurait eu qu'une seule attaque fatale en janvier 1998 à Grand-Anse.

Le décès de Thierry Mercredi est situé en 1993, il semblerait que ce soit  le 28 juin 1992.

Emmanuel Nativel, surfeur, serait décédé en baie de Saint-Paul le 22 mai 1992.

 

URL1 mi aime a ou

URL2 M. Rard (2004)  & IRAR 

URL3 dossier de presse 2006 

URL4 SurfPrevention.com

URL5 Plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre, mai 2007

URL6 infographie du JIR de 2006

URL7 infographie GSAF 2013

URL8 aresub 2007

URL9 shark.run.pagesperso-orange.fr

Les requins dans la ville #1

 

 

2014: Une île sans océan

 

2013: Une baigneuse tuée en baie de Saint-Paul

  • Etang-Salé: Samedi 26 octobre vers 16h30, un bodysurfeur selon la Préfecture, un biagneur donc, a eu la jambe sectionnée par un requin. L'attaque s'est passée à l'Etang-Salé aux abords de la Ravine Mula sur le spot du "Tournant". Selon *Imazpress, l'homme d'une vingtaine d'années, habitant de la commune, a été chargé alors qu'il se trouvait à une quinzaine de mètres du bord. Samedi, la Préfecture avait dans son communiqué précisé qu'il s'agissait d'un bodyboarder, alors que le maire de la commune et des témoins parlaient d'un simple baigneur sans planche. Le communiqué a été rectifié le lendemain, mais un peu tard, la dépêche de l'AFP était déjà en ligne...Réputé pour ses spots, l'Etang-Salé avait été épargné par les attaques qui secouent la Réunion depuis 2011. Déjà le 8 juin, un bodysurfeur avait été surpris par la vivacité d'un requin juvénile dans le même secteur.
  • Saint-Paul:  le dimanche 15 septembre, un labrador s'est fait dévorer sur la plage de sable noir à Saint-Paul sous les yeux de sa maîtresse alors qu'il sortait de l'eau et avait déjà posé les pattes sur le sable. Une semaine plus tôt un pêcheur avait observé un requin tigre s'approcher dangereusement de la plage, toujours à Saint-Paul. 
  •  Attaque mortelle du lundi 15 juillet à Saint-Paul : une adolescente en vacances a été tuée au niveau du cimetière marin en baie de Saint-Paul en début d'après-midi. Elle se baignait à quelques mètres du rivage avec masque et tuba hors lagon dans une zone réputée dangereuse . C'est la deuxième attaque mortelle de requins à la Réunion en 2013, la 5e depuis 2011. Selon l'International Shark Attack File de l'Université de Floride, La Réunion était déjà le deuxième lieu le plus risqué au monde pendant la décennie 1990-1999 avec 1,7 attaque pour 100 000 habitants, derrière Hawaï. Les chiffres se basent sur le rapport "accident par habitant".


lagons Réunion 15 juillet 2013

  • Etang-Salé: samedi 8 juin, un bodysurfeur a rapporté dans Le Quotidien la charge d'un requin juvénile, au "Tournant" sur la plage de l'Etang-Salé à une dizaine de mètres du bord.
  • Saint-Gilles: attaque mortelle du mercredi 8 mai: un bodyboarder a été tué sur le spot Les Brisants à Saint-Gilles.  " Les conditions de pratique étaient défavorables : eau chargée, houle sur la côte ouest. " selon le préfet. C'est la première attaque mortelle de requin à la Réunion en 2013, la 4e depuis 2011.

 

Depuis samedi 19 janvier, l'association Prévention Requin Réunion sécurisait deux spots en alternance: les Roches Noires et Boucan Canot les samedis et mercredis: des apnéistes armés d'arbalètes veillaient sur les riders. L'attaque fatale du 8 mai a entraîné une suspension du dispositif mis en place conjoitement par la mairie de Saint-Paul et la Préfecture. Le dispositif devrait reprendre avant la fin de l'année.

Le 26 juillet, la Préfecture décide l'interdiction du surf et du bodyboard sur toute l'île, mais aussi de la baignade hors lagon et zones surveillées, jusqu'au 1er octobre 2013 (arrêté préfectoral n° 1390 du 26 juillet 2013).


2012: CHARC Island, l'île aux requins

Suite aux attaques de 2011, les autorités ont lancé une étude sur le comportement des requins à La Réunion, le programme CHARC (Connaissances de l’écologie et de l’HAbitat de deux espèces de Requins Côtiers sur la côte Ouest de La Réunion) dirigé par l’Institut de recherche pour le développement (IRD). En attendant les résultats définitifs de cette vaste enquête et  « compte-tenu des circonstances, il est fortement déconseillé de surfer à La Réunion en ce moment. Plus aucun spot ne semble être à l’abri des attaques. »  souligne Surf Prévention blog. Pour Antonin Blaison, l’un des scientifiques en charge de l’étude CHARC, « tous les spots sont à risque, tant qu’on n’a pas obtenu les résultats des études sur le comportement des requins ».

 

Les Guignols de l’info, Canal Plus, jeudi 30 août 2012

 

Les trois attaques de 2012:

  • Dimanche 5 août vers 17h10, un surfeur de 39 ans, a été attaqué sur La Gauche,  la vague mythique de Saint-Leu. Le rider, habitué du spot, un des meilleurs surfeurs locaux, a été grièvement blessé, la main et le pied droit arrachés. Selon, PRR, Prévention Requin Réunion, un groupe de parapentistes aurait observé le 29 juillet, un groupe de quatre requins à Saint-Leu, à proximité de La Gauche, évoluant  « à mi-chemin entre la barrière de corail et la bouée de la Réserve marine, donc à environ 100-150m du spot de La Tortue ». Cette observation n'a pas été validée par le CROSS Réunion (Centre Regional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage). Plus au sud, le 2 août, la plage de l'Etang-Salé, très fréquentée par les riders, depuis l'attaque de Trois-Bassins, avait été évacuée suite au signalement d'un squale sur le spot des Brisants.
  • Lundi 23 juillet vers 16h30, un surfeur d'une vingtaine d'années est décédé suite à une attaque de requin sur le spot de Trois-Bassins. Il a eu la jambe sectionnée et n'a pu être réanimé.
  • Lundi 5 mars vers 14h00, un bodyboarder est chargé à deux reprises sur le spot du Butor à Saint-Benoît à une centaine de mètres du rivage dans 1,80 m d'eau. Il s'en sort indemne. Sa planche a été entaillée sur 32 cm selon les forces de l'ordre. 

 

A noter également que le dimanche 15 janvier vers 11h30-12h00, un rider a été chargé par un requin à Trois-Bassins. Il raconte: "je surf depuis plus de 25 ans, dont 18 à la run, et ce n'est pas ma première observation, mais jamais d'aussi près...". Cette charge n'a pas été considérée comme une attaque par les autorités.

 

2011: Attaques en série sur la côte ouest

L'année 2011 s'illustre par 7 attaques au moins... (6 officiellement) dont 2 mortelles dans le secteur de Saint-Gilles.

Une attaque sur un apnéiste dans l'Est: 11 novembre 2011

Une attaque sur une pirogue (Saint-Paul) : 5 octobre 2011

La deuxième attaque mortelle (Boucan Canot): 19 septembre 2011

La quatrième attaque (Saint-Gilles): 15 juillet 2011

Le vendredi 15 juillet au large de la plage les Brisants, un kayakiste est attaqué mais l'homme professionnel de la mer reste discrêt vue le nombre d'attaques précédentes dans le secteur de Saint-Gilles. Mais l'information tourne dans le milieu surfeur, puis est révélée par Zinfos974 en exclusivité.

La dernière attaque sur un surfeur (Saint-Gilles): 6 juillet 2011

Le mercredi 6 juillet 2011, un surfeur de 16 ans s'est fait attaquer à 14h50 sur le spot des Roches Noires à Saint-Gilles. Il s'en sort sain et sauf.

La première attaque mortelle (Boucan Canot): 15 juin 2011 

Le mercredi 15 juin 2011, un bodyboarder  expérimenté de 31 ans, habitué des lieux, est décédé sur le spot Ti Boucan à la plage de Boucan Canot à Saint-Gilles dans l'ouest de l'île vers 17h30 après avoir regagné le rivage.

Le dernier accident mortel remontait au 20 août 2006 où un jeune surfeur avait succombé à ses blessures après une attaque à la Pointe du Diable à Saint-Pierre dans le sud.

L'attaque du 19 février 2011 (Saint-Gilles):

Déjà le 19 février, au spot de Trois Roches, dit le Perroquet, de Grand Fond à Saint-Gilles, un surfeur marseillais avait eu la jambe sectionnée. En mars 2010, un surfeur avait été attaqué sur le spot du Butor à Saint-Benoît, dans l'est; il s'était protégé à l'aide de sa planche et s'en était sorti indemme.

 

Les attaques de requins dans le monde:

Dans le monde, les attaques de requins provoquent une dizaine de décès chaque année, tandis que l'homme tue 100 millions de requins par an. 

  • De 1980 à 1990 on comptait environ 42 attaques par an, 56 de 1990 à 2000, 66 de 2000 à 2010 selon l'ISAF (International Shark Attack File du Museum d'Histoire Naturelle de Floride).
  • En 2011, selon l'ISAF, 78 attaques se sont produites dans le monde  contre 81 en 2010 mais le nombre de décès, 13 dont 2 à la Réunion, a doublé par rapport à 2010. L'année 2011 dans le monde est exceptionnelle par son nombre d'attaques mortelles sans toutefois être historique. En 1993, 14 décès ont été comptabilisés par l'ISAF, 12 en 1997 et 2011, 11 en 1995 et 2000.
  • En 2012, selon l'ISAF, 80 attaques ont eu lieu dans le monde, 7 ont été mortelles dont 1 à La Réunion. Selon l'Université de Floride, notre île fait partie avec l'Australie des "points chauds du monde". Elle précise que l'activité humaine est en cause et que seul un changement de comportement pourrait permettre de réduire ces attaques. 

 

Requins bouledogues et requins tigres:  plaquette du CROSS Réunion ici

Les requins bouledogues et les requins tigres sont les plus dangereux. Ils s'approchent des côtes suite aux fortes pluies. Le requin tigre, peut atteindre 6 mètres et peser près d'une tonne. Quant aux requins bouledogues, véritables pitbulls des océans, plus petits, chassant parfois en meute, ils sont réputés particulièrement agressifs et voraces. Moins connus que le grand requin blanc, dont les exploits relèvent plus du mythe,ces deux requins sont parmi les plus meurtriers au monde.

 

Les lagons de La Réunion: 

Un requin peut s'aventurer dans la passe d'un lagon (quand il y en a une) ou passer le récif corallien lors d'une forte houle (mais il ressortira dès que possible). Les observations à La Réunion sont extrêmenent rares et il n'y a jamais eu d'accident dans les lagons. Ce sont des tout jeunes requins inoffensifs d'un mètre maximum. Des requins auraient déjà été observés dans la passe de l'Ermitage. Plus, "comme stipulé sur un panneau installé aux abords du poste des maîtres-nageurs sauveteurs de l’Ermitage, le risque de croiser des requins dans le lagon est avéré".

Dans tous les cas, il faut se renseigner sur place auprès des locaux. A titre d'exemple, le petit lagon de l'Etang-Salé appelé bassin pirogues est doté d'une passe. La plupart des baigneurs évoluent face à ce passage hors du lagon, là où il y a des vagues, et donc un risque potentiel, devant le poste des sauveteurs où se trouve le spot de surf Le simulateur.

 

Ravines, pollution marine et pluviométrie:

  • « La Réunion, cette île tropicale est une excellente plateforme d'observation biologique des requins. La quasi-totalité des attaques s'explique par des lieux propices et des périodes précises sous influence de conditions abiotiques et notamment de pluviométrie. Le relief de l'île est entaillé de nombreuses et profondes ravines où vont s'entasser des ordures, d'ordre ménagère ou de matériaux divers... » Ph. Mespoulhé, biologiste marin sur http://www.futura-sciences.com
  • « Le problème principal, c’est la qualité des eaux. Il faut savoir que la Réunion est une île volcanique jeune avec des flancs abrupts et un tout petit lagon associé au récif dont il subit de plein fouet les activités du bassin versant et le ruissellement des eaux douces. » P. Chabanet, chercheuse à l’’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) sur http://linfo.re
  • « ll est probable que les apports d'eau de mauvaise qualité à la côte soient des facteurs de risque. Nous demandons donc la mise en fonction de stations d'épuration pour toutes les communes de l'île, la vérification de la conformité de celles existantes, l'arrêt du rejet en mer au bénéfice de la réutilisation des eaux traitées, ainsi que la vérification et mise aux normes de tous les réseaux d'eaux pluviales. Un travail important, à vocation durable, qui n'a été que trop négligé alors qu'il est à la fois probablement utile pour la sécurité aux abords de nos côtes, utile pour la sauvegarde de l'environnement.» Charte associative sur http://citoyennedestpierre.viabloga.com
  • « Les rejets anthropiques réguliers et ceux des ravines après les fortes pluies se sédimentent dans les lagons, les passes et sur les platiers...  Dès qu’une houle un peu consistante frappe les côtes, des milliers de m3 de sédiments sont remis en suspension générant une forte turbidité de l’eau, fournissant le terrain de chasse favori des requins qui entrent alors dans la bande des 30 mètres fréquentée également par les surfeurs.» article du 10 août 2012 de http://blog.surf-prevention.com

 

Shark Island by JaceBy JACE / sources: CARI


Inventaire des attaques depuis 1980:

  • Au moins 20 attaques mortelles depuis 1980:

lundi 15 juillet 2013: Saint-Paul, une baigneuse, 14h15

mercredi 8 mai 2013: Spot Les Brisants, un bodyboarder, houle, 12h20

lundi 23 juillet 2012: Spot de Trois-Bassins, un surfeur, vers 16h30

lundi 19 septembre 2011: Plage de Boucan Canot,  vers 15h00, un champion de bodyboard, forte houle

mercredi 15 juin 2011:Plage de Boucan Canot au Spot Ti Boucan, 17h30, un bodyboarder, requin tigre juvénile ou citron  ?

dimanche 20 août 2006: Pic du Diable à Saint-Pierre, un surfeur

dimanche 11 avril 1999: Roche aux oiseaux - Le Gouffre à L'Etang-Salé, 10h00, un nageur, 3 bouledogues

3 janvier 1999: La Pointe au Sel, chasseur-sousmarin, bouledogue   

mercredi 28 janvier 1998: Grand'-Anse, 17h00, un nageur infographie GSAF 2013 & shark.run.pagesperso-orange.fr ou le lundi 25 janvier 1998: lieu-dit l'abri, milieu d'après-midi, corps retrouvé le lendemain  M. Rard (2004)

1998: Beaufonds, un plongeur 

janvier 1997: un nageur

janvier 1997: chasseur sous-marin, bouledogue

10 janvier 1996: A l'embouchure de l'Etang-Saint-Paul, baie de Saint-Paul, 16h00, un surfeur, tigre de 300 kg

16 ou 18 ou 19 septembre 1995 : Barachois, début d'après-midi, 13h00, un windsurfeur SurfPrevention.com & dossier de presse 2006 & infographie GSAF 2013 & shark.run.pagesperso-orange.fr

 9 juillet 1994: Lieu-dit Les Banians au Barachois à Saint-Denis, 13h45, un windsurfeur, bouledogue 3 à 3,5 m

15 avril 1994: Lieu-dit Cayenne à Saint-Joseph,  bouledogue de 3 m pour 200 kg

28 juin 1992  M. Rard (2004) & IRAR  ou 1993 M. Rard (2004) : Cap Marianne, baie de Saint-Paul, 14h30 (ou 12h00), Thierry Mercredi un surfeur ( ou un bodyboardeur SurfPrevention.com ), requin blouledogue ou limon faucille  

22 mai 1992:  Baie de Saint-Paul, surfeur, surfeur Emmanuel Nativel dossier de presse 2006 & SurfPrevention.com

22 mai 1992: Lieu-dit Cayenne à Saint-Joseph, 14h00, chute d'une falaise d'un jogger  M. Rard (2004) & IRAR

19 juillet 1989: Temple tamoul, plage nord de Sainte-Suzanne, un surfeur, 17h00 (coucher du soleil)

28 avril 1988: A l'embouchure de l'étang du Gol à Saint-Louis, 17h30, pêcheur de bichiques

18 février 1984: A l'embouchure de la Rivière des Galets au Port, 8h00, un baigneur sources: infographie GSAF 2013 & infographie du JIR de 2006

10 septembre 1981: Terre Sainte près du port de Saint-Pierre, 7h00, un nageur  Plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre, mai 2007

10 septembre 1980: Saint-Louis, un nageur infographie GSAF 2013 & infographie du JIR de 2006

 

 

« Il faut évoquer également des attaques probablement à gravité nulle ou faible sur des chasseurs en apnée ou des braconniers qui ne seraient pas comptabilisées ni médiatisées. Il existe également des disparitions complètes suspectes.
Pour exemple en septembre 1995, Philippe Savigny est parti chasser en apnée de nuit avec son frère, depuis le Gouffre de l’Etang Salé par mer très calme. Réputé comme expert de la pêche notamment en apnée, aucun corps n'est jamais réapparu...

Une seconde disparition troublante a eu lieu entre 1995 et 96 à la ravine des Sables. 2 ou 3 braconniers en bouteille sont allés pêcher depuis la côte. L’un d’entre eux a complètement disparu, et le matériel de plongée (bouteille et détendeur) a été retrouvé sur le sable quelques jours plus tard. Le détendeur était plein de sable mais aucun signe de morsure ni de corps. »

 

Plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre, mai 2007

 

Récemment, le 13 octobre 2011, à la Possession, commune du nord ouest de l'île, aux abords d'une plage de galets inhospitalière, fréquentée uniquement par quelques kitesurfeurs téméraires et des pêcheurs à pieds occasionnels, les restes d'un corps ont été signalés en surface en début d'après-midi. « Des morsures sont constatées, on voit bien que c'est l'acte d'un requin. » a confié le maire à la presse. 


  •  Les autres attaques et charges depuis 1980:

   

Boucan Canot 1er octobre 2004

    Attaque réelle ou légende contemporaine? une autre source: mi aime a ou

 

Les facteurs de « risque requin » à la Réunion de Boucan-Canot à Saint-Gilles sur Surf Prevention.com

update 19/09/13: Après enquête, l'information m'a été confirmée par un professionnel de la mer.


dimanche 30 juin 2013: Grand'-Anse, surfeur, 15h, indemme

samedi 8 juin 2013: Etang-Salé, Le Tournant, bodysurfeur, 16h30, requin juvénile, indemne

mardi 23 avril 2013: Saint-Pierre, La Jetée, bodyboardeur, vers 7h00, indemne

dimanche 5 août 2012: Saint-Leu, La Gauche, 17h10, surfeur, main et pied droit arrachés

lundi 5 mars 2012: Saint-Benoît, Spot du Butor, 14h00, bodyboarder, indemne

dimanche 15 janvier 2012: Trois-Bassins, midi, surfeur, indemne

vendredi 11novembre 2011: Bois Blanc, Sainte-Rose, matin, apnéiste, orteils gauches

mercredi 5 octobre 2011: Cap la Houssaye, Saint-Paul, 10h00, un kayakiste (pirogue à balancier), indemne, requin tigre ?, < 2m

vendredi 15 juillet 2011:Spot des Brisants à Saint-Gilles, 17h00, un kayakiste, indemne 

mercredi 6 juillet 2011: Spot des Roches Noires à Saint-Gilles, 14h50, forte houle, un surfeur, indemne

19 février 2011: Spot dit du Perroquet de Grand Fond à Saint-Gilles, un surfeur, jambe sectionnée

27 mars 2010: Spot du Butor à Saint-Benoît, 11h00, un surfeur, indemme, requin tigre ou bouledogue 1m50

mercredi 5 juillet 2007: Plage de Boucan Canot à Saint-Gilles, bodyboarder, morsure à la jambe, requin tigre 2 m

dimanche 28 août 2006: Spot des Aigrettes à la plage de Boucan Canot de Saint-Gilles, 18h00, bodyboarder, pied sectionné

27 mars 2006: Saint-Benoît, Spot de la gare, entaille au quadriceps

6 octobre 2004: Spot Ti Paris à Saint-Pierre, un jeune champion de bodyboard, jambe sectionnée

1 octobre 2004: Plage de Boucan Canot, un bodyboarder un surfeur ou windsurfeur?, indemne mi aime a ou

27 mars 2004: Spot de La Gare à Saint-Benoît, un surfeur, morsure à la cuisse aresub

vendredi 8 septembre 2000: Pic du Diable à Saint-Pierre, fin d'après-midi, 18h00, un surfeur, tigre ou bouledogue 2-3 m

1 octobre 1998: Embouchure de la rivière des Marsouins, Saint-Benoît, plongeur, 9h45 shark.run.pagesperso-orange.fr

19 ou 20 février 1997: Face au Pont Mula, Etang-Salé, baigneur, 18h30 shark.run.pagesperso-orange.fr

mi juin 1992: Au large de la baie de Saint-Paul, plongeur professionnel, requin mako

29 janvier 1992: Ravine Trois Bassins, chasseur sous-marin, 16h30, requin Gris Dagsit de 1,8 m

1 juillet 1991: Ravine des sables à l'Etang-Salé , les Avirons infographie du JIR de 2006, un surfeur, 17h30 (coucher du soleil), requin tigre de plus de 3 m

5 mars 1990: Baie de la Mare à Sainte-Marie, un surfeur, 17h45 (coucher du soleil), requin bouledogue de 3 m 

14 mars 1988: Pic du Diable (Saint-Pierre), surfeur, 18h30 (coucher du soleil)

fin 1984: Cap La Houssaye ( Saint-Paul), chasseur sous-marin shark.run.pagesperso-orange.fr

30 novembre 1981: Vincendo (Saint-Philippe), chasseur sous-marin, fin d'après-midi

24 novembre 1980: Grand'-Anse, jeune chasseur sous-marin, 15h00 requin pointe blanche de 1,8 m

 

 

« 36 attaques de requins ont été répertoriées à la Réunion entre 1980 et 2011 avec 4 pics en 1992 (n=4), 1997 (n=3), 2006 (n=3) et 2011 (n=7).

Les attaques sur les surfers commencent en 1988 et sont en moyenne d’une attaque par an avec une forte contribution de l’année 2011 (4 attaques).

La distribution mensuelle des attaques montre une fatalité beaucoup plus importante (60%) durant la période d’avril à septembre correspondant à l’hiver (pic en juillet). »

 

Synthese de la phase 1 du programme CHARC, 3 juillet 2012

 

Proposition pour la mise en place d'un programme contribuant à la gestion du risque requin dans le cadre de l'aménagement d'une aire de baignade dans la Baie de St-Paul, 1997, IFREMER : ici

Les attaques recensées à La Réunion jusque 2000, 2004 , M. Rard : ici 

Attaques de requins à La Réunion, jusque 2004: ici

La carte des accidents (1980-2000), M. Raynal & Dr Gery Vangrevelynghe: ici

Plan de gestion du risque requin à Saint-Pierre, mai 2007,  G. Lerceteau: ici

La gazette des dents de la mer (Réunion), décembre 2007, ARESUB:  ici 

Inventaire réunionnais des attaques de requins (IRAR), M. Rard: ici

Prévention du risque requin CROSS Réunion: ici

Rapports de la phase 1 du programme CHARC,  2012, IRD: ici

Synthèse de la phase 1 du programme CHARC, 2012, IRD: ici 

Rapport de l'exploitation des données de la station d’écoute de Roches noires 115146 en lien avec l'attaque du 8 mai, 27 mai 2013, CRESSM & IRD: ici

Bilan provisoire des opérations de marquage effectuées sur les requins tigre et bouledogue du 21 octobre 2011 au 12 mai 2013 dans le cadre du programme CHARC, 2013, IRD: ici

Observations de l'équipe IRD-CHARC - Octobre 2013: ici

www.info-requin.re (en ligne depuis le 1er octobre 2013), Préfecture 974: ici

Une bibliographie sur les requins à La Réunion: ici

Autres liens: ici

 

A lire sur mon blog:

  • 2013:

 Les requins entrent dans la ville

Attaque de requin à l'Etang-Salé

La crise requin, une opportunité pour La Réunion

Des free riders convoqués par la loi

La responsabilité politique dans la crise requins à la Réunion

Une baigneuse tuée par un requin à la Réunion

Fatal shark attack - Reunion Island

Un requin sur le Spot La Jetée le 23 avril ?

  • 2012:

" CHARC island " 

Un surfeur tué par un requin à Trois-Bassins

"Attaque" de requin à Trois-Bassins

  • 2011:

Attaque de requin sur un apnéiste dans l'Est de La Réunion

La Réunion: découverte d'un corps mordu par des requins

Shark Shield: 2 plongeurs chargés par un requin à La Réunion

Nouvelle attaque de requin à La Réunion 

La pêche aux requins est ouverte (pour 3 jours)

Deuxième attaque de requin mortelle à Boucan Canot 

Drapeau rouge à Boucan Canot 

Quatrième attaque de requin de l'année ! 

Troisième attaque de l'année

Attaque de requin(s) mortelle à Boucan Canot

Drapeau rouge à l'Etang-Salé


Spot Boucan Canot #1Boucan Canot. Spot Ti Boucan

 

Avis aux touristes: vous pouvez vous baigner sans crainte dans les lagons de La Réunion!

Par feeld - Publié dans : Sharks
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Twitter

feeld.fr

  • Flux RSS des articles

Ramallah Underground


www.feeld.fr

Locations of visitors to this page

www.dailymotion/feeld

  6  personne(s) sur ce blog
http://dailymotion.com/feeld

Rechercher

Anakao Express

Babylone Faya Ravine Blanche

Houle australe du 3 août 2011

Fournaise 21 octobre 2010

Grand Raid Réunion 2010

Calais no border

Goodyear Nick Sarko

Amiens sous surveillance, l' Avenue de la Paix le 22/05/09

Amiens 's burning

Leçon de conflictualité avec E. Damas

Réformes abusives pour un avenir incertain

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés